Notre sélection conseil > Rendements, revalorisations, récompenses,... tous les voyants sont au vert pour les SCPI de Perial
Imprimer Envoyer par mail

Mai 2019 - SCPI

Rendements, revalorisations, récompenses,... tous les voyants sont au vert pour les SCPI de Perial

PF Grand Paris, PFO et PFO2, trois SCPI de la société Perial, accumulent les bonnes nouvelles en 2019. Elles ont toutes les 3 publié des rendements pour 2018 supérieurs à la moyenne du marché. PF Grand Paris, ex SCPI PF1 réouverte et renommée en 2017 pour axer sa stratégie sur le virage du Grand Paris, a été récompensée comme meilleure SCPI de bureaux par Investir et Gestion de Fortune. Surtout, les parts de ces SCPI revalorisent cette année. PFO2 a revalorisé le prix de sa part en avril, et PF Grand Paris en mai. Et le potentiel ne semble pas épuisé...

:

PFO2 : ruée vers l'Or vert

Valorisation continue du patrimoine et rendement supérieur au marché, PFO2 la pionnière des SCPI « vertes », offre des gages de solidité. Depuis 2009, cette SCPI soucieuse de l’environnement, intègre dans sa politique d’acquisition, la performance énergétique des immeubles anticipant l’évolution des normes environnementales et répondant aux attentes des locataires en matière de confort, d’usages et de maîtrise des charges. Cet axe « vert » l'a conduite aussi bien sur les actifs de commerce que de bureaux, en région parisienne comme en province. Des atouts qui ont de quoi séduire des investisseurs en quête d’un rendement alléchant tout en faisant un geste pour l’environnement

Au 31 décembre 2018 la valorisation des actifs de la SCPI dépasse pour la première fois les 2 milliards d’euros et s’établit à 2,1 Milliards d’euros. Ceci s’explique par l’appréciation du patrimoine existant (+2,3%) ainsi que par un volume d’investissement de plus de 230 M€ en 2018.

Cinq actifs de bureau ont été acquis pour le compte de PFO2 en 2018. Ils sont intégralement loués à des locataires de premiers plans, le plus souvent sur des durées longues, et localisés dans des marchés de bureaux établis. La diversification internationale se poursuit avec l’acquisition d’un actif de 9 229 m² de bureaux à Hoofddorp, près de l’aéroport d’Amsterdam, intégralement loué pour une durée ferme de 11 ans. Ces acquisitions ont été réalisées grâce à une collecte soutenue de 188,8 M€ en 2018.

EN 2018, la SCPI a distribué un TDVM* (Taux de distribution sur valeur de marché) de 4.51%**, un rendement solide et relativement stable dans le temps (4.55%** en 2017). De plus PFO2 avait revalorisé 2 fois en 2015 (+1% en février et +3,8% en octobre) et une fois en 2016 (+1,57% au 1er juin). Depuis, la part était restée stable jusqu'à cette année. Les investisseurs ont donc été récompensés de leur fidélité avec une revalorisation de 1,03% au 1er avril 2019

:

>> Je demande une information détaillée sur PFO2

:

PF Grand Paris : Palmarès et revalorisation

2ème de notre palmarès 2019 des meilleures SCPI, PF Grand Paris est la meilleure SCPI de bureaux selon Investir, avec une note de 15/20.

PF Grand Paris a également reçu le prix de la meilleure SCPI à capital variable de plus de 5 ans dans la catégorie SCPI de bureaux, aux "Victoires de la Pierre Papier" organisées par le magazine Gestion de Fortune.

La société de gestion Perial a décidé en 2017 de rouvrir la commercialisation de sa SCPI PF1, et de la renommer « PF Grand Paris » pour axer sa stratégie sur la dynamique du projet urbain Grand Paris. Avec 140 km² d'espace urbain à aménager pour 29 milliards d'euros, le projet du Grand Paris est le plus grand chantier d'infrastructure en Europe. La région Ile-de-France, 1er marché européen en immobilier tertiaire, redessine ainsi son offre immobilière : rénovations, créations de nouvelles surfaces, rationalisation des pôles tertiaires existants et créations intégrales de nouveaux pôles. Autant d’opportunités que la SCPI souhaite saisir.

Perial souhaite ainsi faire de la SCPI PF Grand Paris le véhicule de référence de l’épargne immobilière sur le Grand Paris. En 2018, la société de gestion expliquait commencer déjà à ressentir ces effets dans la valorisation du patrimoine, en hausse de plus de 3% au 31 décembre 2017.

L’amélioration des fondamentaux du marché et la bonne orientation de Grand Paris, sur le plan locatif comme sur celui de l’investissement, sont des signaux extrêmement positifs pour cette année. De bons indicateurs financiers et un dynamisme dans la gestion du portefeuille qui, compte tenu du net différentiel entre la valeur de reconstitution et le prix de sa part, laissaient présager de bonnes nouvelles pour les porteurs de parts. En début d'année dernière, nous avions alors insisté sur le potentiel de revalorisation de PF Grand Paris :

" Outre les qualités de cette SCPI axée sur le Grand Paris, ce qui attire également notre attention, c'est la décote de 14,6% entre le prix de souscription (469 euros) et la valeur de reconstitution qui est actuellement proche des 545 euros. Or, le prix de souscription d'une SCPI doit être compris entre + / - 10 % de la valeur de reconstitution de la société. La société de gestion doit donc augmenter le prix de sa part de PF Grand Paris pour être en conformité avec les autorités de tutelle."

Ce pari s'est avéré gagnant ! Ainsi, les porteurs de parts ont vu leur part se revaloriser de 4,90% le 2 mai 2018, et de 3.66% le 2 mai 2019, compte tenu de sa décote par rapport à sa valeur de reconstitution. Le potentiel est-il épuisé ? Probablement pas. En effet, l'écart entre la valeur de reconstitution et le prix de la part est encore élevé, à +8.25%. Ce qui laisse présager d'autres bonnes nouvelles dans un futur proche...

En 2018, le TDVM* est ressorti à 4,4%**. Et à cela s’ajoute donc la revalorisation pour faire une performance totale en 2018 de 9.3%** ! Et, compte tenu de la revalorisation de mai dernier, 2019 devrait offrir une performance similaire;

:

>> Je demande une information détaillée sur la SCPI PF Grand Paris


PFO : cadeau d'anniversaire ?

Grande sœur de PFO2 par son âge (20 ans cette année) mais petite par sa taille (600 millions d’euros), la SCPI PFO réunit autant d’atouts que PFO2, sa sœur « verte ».

Fermée à la collecte depuis 2009, la SCPI historique de la société de gestion Perial a connu un petit lifting en 2015 puisqu’elle est passée en SCPI à capital variable, un statut qui lui permet de collecter des fonds nécessaires à son développement. Depuis sa réouverture, cette SCPI a retrouvé un nouveau souffle en diversifiant son patrimoine immobilier sur deux axes :

  • Une diversification typologique en investissant dans des hôtels, des résidences étudiantes ou des résidences séniors… qui sont corrélées à d’autres cycles économiques que les immeubles de bureaux.
  • Une diversification géographique qui se traduit par des investissements en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas… des marchés solides où les perspectives d’appréciations sont importantes. Cette diversification optimise la performance de PFO à long terme, tout en réduisant les effets de cycle de l’immobilier de bureau.

L'an dernier, la SCPI PFO a ainsi assuré un TDVM* supérieur au taux du marché à 4,87%**, supérieur aussi à celui des deux autres SCPI de Perial.

Pour l'année en cours, la société de gestion entend poursuivre sa stratégie de diversification et d'acquisition d’actifs sécurisés dans des marchés locatifs établis. 17% du portefeuille de PFO est désormais localisé à l’étranger. Le patrimoine de la SCPI a également été modernisé puisque quatre opérations concernent des actifs neufs ou récents.

Perial a une stratégie claire pour son véhicule : accroître la taille du fonds tout en renforçant la complémentarité de ses investissements avec en toile de fond le souhait de créer de la valeur pour ses associés... Une stratégie qui pourrait appeler à de potentielles revalorisations de parts...


La valeur de reconstitution de PFO est très au-dessus du prix de la part : 1015,55 euros contre 946 euros, soit un écart de 7,35%... De quoi attendre de bonnes surprises pour ceux qui veulent parier sur PFO en 2019.

:

PFO, tout comme PF Grand Paris et PFO2, est disponible à la souscription en démembrement, permettant l’accès facile à de la nue-propriété, avec une clé de répartition bien positionnée sur le marché. Un tel mécanisme vous permet d'acheter les parts avec une décote (entre 20 et 35% selon la durée du placement). Vous renoncez aux revenus versés par la SCPI mais le gain de remembrement (disparition de la décote) est totalement exonéré d'impôt (IR et de prélèvements sociaux). Par ailleurs, vous n'êtes pas soumis à l'IFI.


>> Je reçois une information détaillée sur PFO

:

:


Communication non contractuelle à but publicitaire

* TDVM : Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché mesure le niveau de distribution historique. Il est la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année N (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) par le prix de part acquéreur moyen de l’année N.

** Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement immobilier doit être envisagé sur le long terme. Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :

- La baisse de la valeur du placement. Le capital investi n’est pas garanti. La valeur du bien évolue dans le temps, en relation étroite avec l’état de la conjoncture de l'immobilier. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse.

- La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d’occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires.

- La liquidité. L'immobilier présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier.