Notre sélection conseil > Immobilier : Et si le meilleur placement, c'était le crédit ?
Imprimer Envoyer par mail

Janvier 2019 - Immobilier

Immobilier : Et si le meilleur placement, c'était le crédit ?

S'endetter pour mieux s'enrichir ? Quelle drôle d'idée ! Et pourtant, en combinant l'effet de levier du crédit avec un placement connu pour son couple rendement/risque attractif, un petit investissement peut se transformer en un patrimoine immobilier aux fondations solides.

Le levier pour se construire un patrimoine immobilier

Grâce à l'effet de levier du crédit, un particulier peut se construire un patrimoine immobilier à moindre coût. En effet, le crédit permet à un particulier de faire une acquisition immobilière financée majoritairement, dans un premier temps, par la banque.
Certes, le particulier va devoir ensuite financer cette acquisition en versant tous les mois des mensualités à son intermédiaire financier. Mais les mensualités vont être en partie remboursées à l'aide des revenus fonciers procurés par le bien acquis. Pour le peu que le bien soit bien géré, les revenus fonciers vont largement permettre de couvrir le coût du crédit (qui est dégressif), et donc de financer en partie l'acquisition du bien. Votre acquisition est donc en partie financée par les loyers versés par le locataire !
C'est ainsi qu'en réalisant des versements mensuels relativement modestes, on peut se construire un patrimoine immobilier significatif, en limitant la facture fiscale. En effet, face au durcissement de la fiscalité, l'épargnant a tout intérêt à financer son acquisition à crédit. Il pourra déduire ses intérêts d'emprunt de ses revenus fonciers, sans limitation de montant et de durée. Le schéma est idéal pour les personnes en activité, qui se situent dans une tranche marginale d'imposition élevée.

L'effet de levier du crédit est une piste intéressante pour les épargnants en quête de solutions alternatives aux placements traditionnels.

>> Je demande une information détaillée sur les offres d'investissement immobilier à crédit de MonFinancier

:

Le crédit pour acquérir des parts de SCPI !

Étant un véhicule immobilier avant tout, il est possible d’investir en SCPI via un crédit immobilier. Cela permet alors de bénéficier d’emprunt sur une période longue, à des taux actuellement très intéressant et de bénéficier ainsi d’un fort effet de levier. Vous profitez alors d’une opération d’investissement immobilier à crédit, sans soucis locatif, et surtout sans frais de notaire.

Autre point positif, pas besoin d’apport puisque au lieu d’acheter en cash des parts de SCPI, vous allez emprunter cette somme… Une solution idéale pour ceux qui débutent dans la vie active et qui n’ont pas encore eu l’occasion de se constituer une épargne, ou ceux qui avec une capacité d'épargne supplémentaire, cherchent à diversifier leur patrimoine et se constituer des revenus complémentaires.

Le crédit est d’autant plus votre allié que les parts de SCPI génèrent des loyers qui viennent partiellement couvrir vos charges d’emprunt. Enfin, il est possible de déduire sans limitation de montant et de durée, les intérêts d’emprunt des revenus de la SCPI.

:

>> Utiliser les taux encore attractifs pour s’endetter et profiter du rendement alléchant de la pierre -papier à 4,43%* en 2017 (autour de 4.40% en 2018) ... une combinaison gagnante sur tous les plans !

:

MonFinancier a été l’un des premiers acteurs à vous proposer des solutions packagées (SCPI + Crédit) permettant de bénéficier du fort effet de levier du crédit ET des rendements attractifs du marché des Sociétés Civiles de Placements Immobiliers. Une bonne façon, selon nous de se construire un patrimoine immobilier, simplement.

:

Prorogation exceptionnelle de notre offre Duo !
Alors qu'elle devait s'arrêter au 31 décembre, notre "Offre Duo" est prolongée jusqu'au 10 février.
Une offre exceptionnelle pour investir à crédit en SCPI.
"Duo" comme le fait de combiner deux lignes de crédit, avec un prêt partiel de 10 000 euros sans intérêts ! (Oui, vous avez bien lu, sans intérêts, un taux à 0%!!!).
Plusieurs des SCPI phares de la place sont éligibles à cette offre unique en son genre.

>> Je souhaite recevoir une information détaillée sur l’offre SCPI Duo

:

Comment en profiter ?

Dans la lignée des succès rencontrés ces dernières années par nos offres de crédit clé en main et précédemment notre offre DUO, MonFinancier a souhaité aller encore plus loin. Avec notre nouvelle offre à taux bonifié, MonFinancier innove en intégrant une partie de crédit sans intérêt d’emprunt dans le financement global.

Bonne nouvelle, il est ainsi possible de coupler des SCPI avec une solution de crédit clé en main négociée auprès d’un partenaire de première qualité. Et en cette période de taux bas, on ne peut qu’être séduit par ce produit.

Avec toujours les mêmes pré-requis :

Des frais de dossier offerts

✔ Aucune domiciliation bancaire

✔ Le financement intégral des parts de SCPI à crédit, sans apport

✔ Une offre clé en main, négociée (taux bonifié) et exclusive

:

>> Je souhaite recevoir une information détaillée sur l’offre SCPI Duo

:


Communication non contractuelle à but publicitaire

* Source Aspim

Les parts de SCPI de rendement sont des supports de placement à long terme (minimum 10 ans) et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :

- La baisse de la valeur du placement. Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. La valeur de part d'une SCPI évolue dans le temps, en relation étroite avec l’état de la conjoncture de l'immobilier d'entreprise. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse.
- La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d’occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires. Cette baisse peut être toutefois atténuée par l’effet de la mutualisation des risques grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI.
- La liquidité. La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier d'entreprise et du marché des parts de SCPI.