Notre sélection conseil > Épargne verte : PFO2 tient ses promesses, notamment en économie d'énergies
Imprimer Envoyer par mail

Octobre 2019 - SCPI

Épargne verte : PFO2 tient ses promesses, notamment en économie d'énergies

Première SCPI plaçant une démarche environnementale au cœur de sa gestion, PFO2 ravit depuis plusieurs années les investisseurs en quête d'un rendement solide et désireux de faire un geste pour l'environnement. Les performances sont au rendez-vous avec des rendements supérieurs à la moyenne du marché et une part qui s'est revalorisée. Côté environnement, les objectifs en matière de réduction des consommations d'énergie de ses immeubles sont également remplis.

:

Véhicule durable

Créée en 2009, PF02 est la première SCPI soucieuse de l’environnement qui intègre dans sa politique d’acquisition la performance énergétique des immeubles, anticipe l’évolution des normes environnementales, et répond aux attentes des locataires en matière de confort, d’usages et de maîtrise des charges.

La stratégie imaginée au moment de la création de PFO2 en 2009 assigne aux immeubles acquis par la SCPI deux objectifs en termes de réduction de consommation au bout de 8 ans :

  • réduire de 40 % de la consommation d'énergie primaire de référence (ou atteinte d'un seuil de 200 kWhEP/m²/an)
  • réduire de 30% de la consommation d’eau de référence (ou atteinte d'un seuil de 45 litres/jour/personne)

10 ans plus tard, l’année 2019 est marquée par la publication du Décret relatif aux obligations d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments tertiaires qui durcit les obligations réglementaires d’amélioration des performances énergétiques du parc français.

PERIAL Asset management, dont la stratégie et les méthodes environnementales ont fait leur preuve depuis 10 ans, a pris de l’avance sur le marché : le patrimoine de la SCPI PFO2 surperforme ainsi depuis 6 ans le Benchmark de l’Observatoire de l’Immobilier Durable, pourtant déjà basé sur des acteurs concernés par le Développement Durable.

La performance énergétique de PFO2 est également une très bonne nouvelle pour ses locataires. En effet, PERIAL Asset Management centralise depuis maintenant 4 ans l’achat d’énergie pour l’ensemble des parties communes et lots vacants des immeubles de PFO₂. Durant cette période, une économie moyenne de 14% a été obtenue sur les coûts de fourniture d’électricité. Au niveau de l’ensemble des fonds gérés, cette économie représente un gain net de plus d’un million d’euros. Ce gain bénéficie directement aux occupants des immeubles et permet de diminuer le coût des charges en cas de locaux vacants, et par conséquent de préserver le rendement du fonds.

Des atouts qui ont de quoi séduire des investisseurs en quête d’un rendement alléchant tout en faisant un geste pour l’environnement

:

>> Je demande une information détaillée sur PFO2

:

Promesses tenues

Avoir des objectifs en termes de réduction de consommation, c'est bien. Les remplir, c'est mieux. Depuis l'an dernier, la société a assez de recul pour commencer à étudier les résultats énergétiques de sa stratégie de réduction de consommation sur 8 ans.

Pour la deuxième année, PERIAL Asset Management livre, dans le rapport "Promesses Tenues", les performances énergétiques atteintes par l’ensemble des immeubles qui composent le patrimoine de la SCPI PFO2, immeuble par immeuble.

Le rapport montre que tous les immeubles acquis à la naissance de PFO2 (2009) ont atteint leurs objectifs en 2018. Les autres immeubles sont sur la bonne voie :

A l’horizon 2030 la SCPI PFO2 devra avoir diminué de 70% ses émissions de gaz à effet de serre et fait l’objet d’une cartographie de résilience face aux risques climatiques.

:

Géant vert

Grâce à son positionnement vert, mais aussi grâce à ses bonnes performances financières, la SCPI PFO2 est devenue en 10 ans l'un des véhicules de référence du marché des SCPI.

Au 31 décembre 2018 la valorisation des actifs de la SCPI a dépassé pour la première fois les 2 milliards d’euros et s’établit à 2,1 Milliards d’euros. Ceci s’explique par l’appréciation du patrimoine existant (+2,3%) ainsi que par un volume d’investissement de plus de 230 M€ en 2018. La SCPI détient 214 immeubles, avec 563 locataires. Un colosse.

Cinq actifs de bureau ont été acquis pour le compte de PFO2 en 2018. Ils sont intégralement loués à des locataires de premiers plans, le plus souvent sur des durées longues, et localisés dans des marchés de bureaux établis. La diversification internationale se poursuit avec l’acquisition d’un actif de 9 229 m² de bureaux à Hoofddorp, près de l’aéroport d’Amsterdam, intégralement loué pour une durée ferme de 11 ans.

Avec une collecte nette de 167 millions d'euros au 1er trimestre 2019, déjà investie, PFO2 se classe dans le TOP 10 des SCPI qui ont le plus collecté sur cette période.

Le patrimoine de la SCPI est essentiellement investi en immobilier de bureaux (89%) et de commerces (7%). Au 31 mars 2019, 48% des immeubles étaient situés à Paris et en région parisienne, 40% en province et 12% en Europe.

:

>> Je veux recevoir une documentation complète sur la SCPI PFO2


Pousse et récolte

En 2018, la SCPI a distribué un TDVM* (Taux de distribution sur valeur de marché) de 4.51%**, un rendement solide, supérieur à la moyenne des SCPI 2018 (4.35%*). Par ailleurs le dividende versé est en hausse en 2018 (8.75 € par part ) par rapport à 2017 (8.60€).

De plus PFO2 avait revalorisé 2 fois en 2015 (+1% en février et +3,8% en octobre) et une fois en 2016 (+1,57% au 1er juin). Et en 2019, la société Perial a annoncé une nouvelle revalorisation de 1,03% du prix de part de la SCPI PFO2. La part est ainsi passée de 194 euros à 196 euros au 1er avril 2019.

Depuis 2010, le détenteur de parts de PFO a donc vu son investissement se revaloriser de 10%, tout en ayant reçu un dividende annuel moyen de 9.28 € (soit un rendement annuel 5.22%).

PFO2 est disponible à la souscription en démembrement, permettant l’accès facile à de la nue-propriété, avec une clé de répartition bien positionnée sur le marché. Un tel mécanisme vous permet d'acheter les parts avec une décote (entre 20 et 35% selon la durée du placement). Vous renoncez aux revenus versés par la SCPI mais le gain de remembrement (disparition de la décote) est totalement exonéré d'impôt (IR et de prélèvements sociaux). Par ailleurs, vous n'êtes pas soumis à l'IFI.

:

>> Je demande une information détaillée sur PFO2

:


Communication non contractuelle à but publicitaire
Les parts de SCPI de rendement sont des supports de placement à long terme (minimum 10 ans) et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :
- La baisse de la valeur du placement. Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. La valeur de part d'une SCPI évolue dans le temps, en relation étroite avec l’état de la conjoncture de l'immobilier d'entreprise. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse.
- La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d’occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires. Cette baisse peut être toutefois atténuée par l’effet de la mutualisation des risques grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI.
- La liquidité. La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier d'entreprise et du marché des parts de SCPI.
* TDVM : Le Taux de Distribution sur Valeur de Marché mesure le niveau de distribution historique. Il est la division du dividende brut avant prélèvement libératoire versé au titre de l’année N (y compris les acomptes exceptionnels et quote-part de plus-values distribuées) par le prix de part acquéreur moyen de l’année N.
** Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures
.