Notre sélection conseil > Immobilier : c'est le dernier été pour profiter de taux d'emprunt exceptionnels sur les SCPI
Imprimer Envoyer par mail

Août 2018 - SCPI

Immobilier : c'est le dernier été pour profiter de taux d'emprunt exceptionnels sur les SCPI

Toutes les bonnes choses ont une fin... C'est en effet le dernier été pour profiter de notre "Offre Duo", pour investir à crédit en SCPI. "Duo" comme le fait de combiner deux lignes de crédit, avec un prêt partiel de 10 000 euros sans intérêts ! (Oui, vous avez bien lu, sans intérêts, un taux à 0%!!!). Plusieurs des SCPI phares de la place sont éligibles à cette offre unique en son genre...

Les conditions de crédit demeurent encore aujourd’hui très favorables, et le marché de la pierre papier reste positif. Il est donc très attractif pour les épargnants dont la situation s’y prête, de cumuler l'attractivité des SCPI et des taux de crédit, pour bénéficier d’un fort effet de levier patrimonial. .

A titre d’exemple, et en fonction de votre situation, vous pouvez accéder à un patrimoine immobilier de plus de 75 000 euros, à partir de 31 euros d’effort d’épargne mensuel*.

Voici 3 bonnes raisons de s’informer sur cette offre inédite et proposée en exclusivité par MonFinancier :

1- Des conditions optimisées

Financement de 100% de l’investissement, sans apport

Exclusif : 10 000 euros de crédit sans intérêt d'emprunt

Frais de dossier offerts (950 euros)

:

>> Je souhaite recevoir une information détaillée sur l’offre SCPI Duo

:

2- La simplicité

MonFinancier vous accompagne de A à Z dans votre démarche d’investissement. Depuis la sélection des SCPI, jusqu’au dossier de financement.

Afin de s’accorder aux situations d’un maximum d’épargnants, vous avez le choix entre 5 SCPI, sur une durée de financement de 10, 15 ou 20 ans.

MonFinancier vous indique ici l’effort d’épargne mensuel à réaliser en fonction des critères que vous avez sélectionnés.

:

>> Je souhaite recevoir une information détaillée sur l’offre SCPI Duo

:

3- L’effet de levier du crédit

Le crédit est votre allié ! Grâce à l'effet de levier du crédit, un particulier peut se construire un patrimoine immobilier à moindre coût. En effet, le crédit permet de faire une acquisition immobilière financée majoritairement, dans un premier temps, par l’établissement prêteur. Les mensualités vont être en partie remboursées par les revenus fonciers générés par la SCPI. Votre investissement est donc partiellement financé par les loyers versés par les locataires. Autre atout de ce puissant montage : les intérêts d’emprunt peuvent être déductibles des revenus générés par la SCPI, sans limitation de montant ni de durée. Un avantage de taille notamment pour les ménages qui se situent dans les tranches marginales supérieures à 30%. Pour y voir plus clair et mesurer la pertinence du mécanisme, voici un petit exemple :

Pour un effort d'épargne équivalent, comparons un investissement financier au comptant et un investissement en parts de SCPI à crédit.

1 - Exemple d'un placement financier(1), au comptant :

  • Vous épargnez chaque mois 32 euros
  • Pendant une durée de 20 ans
  • À terme, le capital constitué peut être estimé à 14 500 euros environ

2 - Exemple d'un investissement en parts de SCPI(2), à crédit :

  • Prenons ce même montant de 32 euros / mois pendant 20 ans
  • La différence entre vos charges d'emprunt et les loyers perçus est votre effort d'épargne
  • Votre capital investi s'élève à environ 75 000 euros

(1)Hypothèse de rendement de 5,8% par an, et versements mensuels de 32 euros
(2)Hypothèse de rendement de 5,8% par an. Frais de versement sur les SCPI : 10%

:

Pour résumer, en investissant en part de SCPI, à crédit :

  • Vous augmentez vos capacités d'investissement grâce au crédit
  • Vous déduisez les intérêts d'emprunts de vos revenus fonciers
  • Les loyers financent une partie de vos remboursements d'emprunt
  • Un risque mutualisé : la SCPI investit dans un patrimoine étendu loué à un grand nombre de locataires, ce qui permet de diversifier le risque locatif et le risque géographique.
  • Une gestion immobilière professionnelle et patrimoniale : la gestion du patrimoine de la SCPI est entièrement confiée à la société de gestion. L’objet social de la SCPI est la gestion d’un patrimoine immobilier locatif, à l’exclusion des activités de construction-vente ou de marchands de biens. Chaque immeuble acquis doit être conservé au moins 6 ans.

A noter :

  • les revenus potentiels ainsi que les valeurs des parts de la SCPI peuvent varier à la hausse ou à la baisse. Ils dépendent des conditions de location des immeubles (taux d’occupation, valeurs locatives). Les SCPI comportent un risque de perte en capital.
  • les modalités de retrait des parts de la SCPI sont liées à l’existence ou non d’une contrepartie, la SGP ne garantissant pas la liquidité des parts. Ce placement étant investi en immobilier, il est considéré comme peu liquide et doit s’envisager sur le long terme, dans une optique de diversification du patrimoine.
  • les revenus potentiels de la SCPI ainsi que la valeur des parts et leur liquidité peuvent varier à la hausse ou à la baisse en fonction de la conjoncture économique et immobilière. En cas de baisse de loyers versés par vos parts de SCPI, votre effort d'épargne peut être amené à augmenter.

Nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller MonFinancier afin d’évaluer ensemble la pertinence d’un investissement, en cohérence avec vos objectifs et votre sensibilité d’épargnant.

:

>> Je souhaite prendre rendez-vous avec un conseiller MonFinancier

____________________________________________________________________

Communication non contractuelle à caractère publicitaire

*Données non contractuelles : 30,61 euros d’effort d’épargne par mois pour un crédit d’une durée de 20 ans, hors fiscalité, et hors assurance. Hypothèse de rendement de 5,80%

Avertissement – Risques :

A propos du financement à crédit : Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. En matière de crédit immobilier, le(s) futur(s) emprunteur(s) bénéficie(nt) d’un délai de réflexion de 10 jours après réception de l’offre de prêt pour donner son (leur) accord.
Comme tout investissement, l'immobilier présente des risques :

  • La baisse de la valeur du placement. Le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. La valeur de part d'une SCPI évolue dans le temps, en relation étroite avec l’état de la conjoncture de l'immobilier d'entreprise. Cette conjoncture suit des cycles successifs, avec des phases à la hausse et à la baisse.
  • La diminution des revenus locatifs. Dans un contexte économique moins favorable, la baisse des revenus locatifs versés aux associés est due à la diminution du taux d’occupation financier et/ou à la baisse du montant global des loyers versés par les locataires. Cette baisse peut être toutefois atténuée par l’effet de la mutualisation des risques grâce à la diversification immobilière et locative du portefeuille de la SCPI.
  • La liquidité. La SCPI n’étant pas un produit coté, elle présente une liquidité moindre comparée aux actifs financiers. Les conditions de cession (délais, prix) peuvent ainsi varier en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier d'entreprise et du marché des parts de SCPI.
  • Risque de crédit : la SCPI peut avoir recours à l’endettement dans la limite de 30 % de la valeur de ses actifs immobiliers. Le montant perçu en cas de retrait est alors subordonné au remboursement de l’emprunt par la SCPI. Si le revenu des parts achetées à crédit par l’associé n’est pas suffisant pour rembourser le crédit, ou en cas de baisse des prix lors de la vente des parts, le souscripteur devra payer la différence.