Le match MonFinancier > PEA bancaire vs PEA assurance, le match
Imprimer Envoyer par mail

Mars 2015 - PEA bancaire et PEA assurance

PEA bancaire vs PEA assurance, le match

Lorsqu’il s’agit d’ouvrir un Plan d’épargne en actions, l’épargnant a le choix entre le PEA bancaire et le PEA assurance, deux formules proches mais avec quand même quelques différences. On compte aujourd’hui plus de 6 millions de PEA "bancaire" contre moins de 200 000 PEA "assurance". Les particuliers semblent donc avoir fait leur choix entre les deux formules. Place au match !

PEA bancaire

.......

PEA assurance

Détention via un établissement bancaire

150 000 € de versements maximum

Détention via un assureur

150 000 € de versements maximum

Frais

> Droits de garde (0 € dans le cadre de l'offre PEA by MonFinancier)

> Frais d'acquisition sur OPCVM (0% dans le cadre de l'offre PEA by MonFinancier)

> Frais de courtage sur titres

Frais

> Droits d'entrée (selon les offres)

> Frais de gestion de l'assureur (selon les offres et de manière systématique dans la version capitalisation après clôture du plan)

Fiscalité

> Un retrait après 5 ans et avant 8 ans entraîne la clôture automatique du PEA. L’intégralité de la plus-value est exonérée d’impôt. Les prélèvements sociaux restent dus.
> Si le PEA clôturé après 5 ans génère une moins-value, celle-ci peut être imputée sur les plus-values mobilières pendant 10 ans (seulement si les titres et valeurs du PEA sont intégralement vendus)
> Les retraits partiels sur le plan ne sont possibles qu’après une période de 8 ans. Dans ce cas là, seule la part des plus-values comprise dans le retrait sera soumise aux prélèvements sociaux.

Fiscalité

> Le PEA assurance permet de bénéficier de deux enveloppes fiscales. En cas de retrait avant 8 ans, celui-ci entraine la clôture du plan mais l’épargnant peut conserver son capital dans le contrat de capitalisation.

Dans ce cas, seule la part de plus-value contenue dans la fraction des capitaux retirés subit la fiscalité du PEA avec exonération au bout de 5 ans.

> Après ce premier retrait, les sommes conservées sur le contrat seront imposées comme un contrat de capitalisation classique.

> ISF : seules les sommes investies entrent dans l’assiette imposable à l’ISF.

Offre financière:

> Titres vifs

> OPCVM (1225 OPCVM éligibles à l'offre PEA by MonFinancier)

> Le cas échéant : trackers permettant une diversification plus forte

Offre financière:

> Uniquement OPCVM

> Pas de fonds en euros

Options de gestion sur OPCVM

> Oui

Options de gestion sur OPCVM

> Oui


RÉSULTAT DU MATCH

Souvent plus cher et avec moins de supports disponibles, le PEA Assurance peut néanmoins correspondre à certains besoins, notamment grâce à une plus grande disponibilité des capitaux et une exonération d’ISF.

Le PEA bancaire quant à lui permet à l’investisseur d’investir directement sur des actions dans un cadre fiscal avantageux, et avec des frais plutôt faibles. Outre les actions, il permet d’investir sur un grand nombre d’OPCVM, dont certaines sur des actions hors Europe voire même des liquidités. Avec plus 6 millions de plans ouverts, les Français ne s’y trompent pas et privilégient cette enveloppe.